NOS INTERVENTIONS !

Bulletin n° 20 –Novembre 2013

 

 

Quelques membres de notre association

bull 20

 

En mars 2014, le mandat de l’actuelle municipalité  s’achèvera et les électeurs seront appelés aux urnes pour mettre en place une nouvelle équipe.

Durant les six années écoulées, les 4 conseillers issus de la liste « S’unir pour agir autrement », soutenue par notre association, ont œuvré dans des conditions difficiles afin d’honorer le mandat que leur avaient donné de nombreux Sterpinaciens (pour rappel, la liste du Maire actuel l’avait emporté avec seulement 39 voix de plus).

Nous tenons à remercier Béatrice, Chantal, Josette et Laurent pour leur travail, leur abnégation et leur présence auprès des habitants de notre ville.

 

« Etrépagny Autrement » les a soutenus dans leur tâche, à travers la diffusion régulière de tracts.

Nous avons voulu être le relais des doléances des administrés, dénoncer les dysfonctionnements dans la gestion de notre ville mais aussi faire des propositions pour faire avancer certaines choses.

Même si l’on va peut-être encore nous taxer « d’autosatisfaction », nous pensons avoir suggéré plusieurs idées qui, reprises par la majorité municipale, ont fini par voir le jour.

 

Là, est bien l’essentiel de notre but, c’est-à-dire, d’être au service et à l’écoute des Sterpinaciens, afin d’améliorer leur vie quotidienne. 

 

1) Des idées soi-disant absurdes :

Bon nombre de nos idées ont été décriées par M. Beaufils lors de la dernière campagne municipale mais il en a cependant reprises certaines à son compte lors de ce mandat :

-         Nous avions envisagé l’achat du terrain de la friche « Champion », sur laquelle, nous souhaitions l’installation d’une médiathèque et de l’école de musique.

A ce jour, le terrain est en cours d’acquisition mais sans but précis.

-         Nous avions proposé de réaménager l’ancienne gendarmerie pour y installer des partenaires associatifs à vocation sociale. M. Beaufils a préféré y installer une seule association dont beaucoup de membres appartiennent à la majorité.

-         Nous avions émis l’idée d’un chemin reliant la rue A.Briand au centre-ville.

Idée soutenue par les 4 conseillers de l’opposition : Chantal Mentec, Josette Turrin-Boissel, Béatrice Meyer et Laurent Bausmayer. Considérée comme une ineptie à l’époque par M. Beaufils, celui-ci s’en attribue maintenant les mérites.

 

2) Les Coccinelles :

Nous déplorons encore une fois le désintérêt total de M.Beaufils et de la majorité concernant la garderie périscolaire. Les choses n’ont pas évolué en 6 ans. 

Il est regrettable que des bénévoles soient obligés d’assurer la gestion et le fonctionnement de cette structure.

 

3) Le jardin public :

Force est de constater qu’un jardin public a bien été créé, comme nous le proposions en 2008 mais nous constatons un manque d’aménagement :

-         Aucun jeu pour les enfants, par exemple.

Petit clin d’œil : moins de bancs dans ce lieu qu’au cimetière !

 

4) Sécurité :

Nous avons toujours considéré la sécurité routière comme étant l’une de nos priorités et un problème majeur à Etrépagny.

M. Beaufils réalise des travaux de ci, de là sans vision globale et sans vision sur le long terme qui au final, n’apportent pas une réelle amélioration aux problèmes de circulation.

 

Nous tenons à remercier tous les membres de l’Association qui nous sont restés fidèles pendant ces 6 années ainsi que tous les  Sterpinaciens qui nous ont manifesté leur soutien.

N’oubliez pas de vous inscrire sur les listes électorales avant le 31 décembre 2013 pour pouvoir voter en 2014.

Nous vous souhaitons à tous de bonnes fêtes de fin d’année.

  ———————————————–

Bulletin n° 19 –septembre2013

 

1)    Des dépenses pharaoniques :

 

Tout le monde a pu constater les démolitions des 3 maisons, achetées par la ville, rue Turgot et rue A. Briand., ayant pour but la réalisation d’un rond-point et  de places de parking.

La sécurité, étant depuis longtemps un de nos combats, force est de noter que la municipalité commence à en tenir compte.

Mais nous nous interrogeons sur le coût financier que ces opérations entraînent pour le contribuable.

N’aurait-il pas fallu tout simplement repenser le plan de circulation de notre ville ?

Il y avait sûrement moyen de faire moins coûteux et plus efficace quand on sait que le coût total de ces travaux de démolition  s’élève à 175 237,20 € hors taxes.

A cela, il faut ajouter le prix d’achat  d’un bâtiment privé, situé derrière l’Hôtel de Trim, annoncé par M Beaufils comme ancienne salle des fêtes ; le but de cette démolition étant l’agrandissement de l’école de musique.

Coût estimé cette fois-ci à 89 000 €.

Maintenant reste à payer les travaux de restructuration !!

 

2)   Une fleur qui coûte chère !

 

Interpelés par des Sterpinaciens au début de l’été, à propos de la profusion des végétaux dans de nombreux quartiers de notre ville, nous nous questionnons sur le but recherché par notre maire ; peut-être l’obtention de sa première fleur au concours des villes fleuries ?

A-t-on les moyens financiers et humains d’entretenir tous ces parterres ?

 

3)   Libération d’Etrépagny :

 

Le dernier weekend d’août, plusieurs manifestations  ont été organisées par M Beaufils et ses conseillers municipaux dans le cadre de la commémoration de la libération d’Etrépagny le 29 août 1944. Pour l’occasion un camp militaire a été recréé dans le jardin public, des véhicules militaires étaient exposés, un bal et une messe en plein air ont été organisés. Et le verre de l’amitié était proposé.

Le devoir de mémoire est primordial. Nous avons l’obligation de le transmettre aux générations futures.

Comme le disait W.Churchill :  « Un peuple qui oublie son passé, se condamne à le revivre. »

Cependant, la municipalité n’a pas lésiné sur les moyens mis en place, alors que d’ordinaire, une commémoration se tient tout simplement sur les tombes des soldats tués au combat.

Peut-on s’étonner quand on sait que cette année était la 69ième commémoration de cet évènement ?

Alors que peut-on attendre des commémorations du 70ième anniversaire l’an prochain ?

N’y a-t-il pas là, un petit air de pré-campagne électorale ?

D’ailleurs, dans le même ordre d’idées, nous tenons à attirer votre attention sur le fait qu’étrangement, cette année, le bulletin municipal parait tous les 2 mois !!!!!!!

 

4)   Libre expression de l’opposition :

 

Laurent Bausmayer, Béatrice Meyer, Chantal Mentec et Josette Turrin-Boissel répondent au Maire.

Dans son dernier bulletin municipal, M.Beaufils rappelle qu’un quart de page est réservé à l’opposition mais reste inutilisé.

Si nous refusons de nous exprimer depuis un certain temps dans cette rubrique, c’est parce que nous sommes étonnés que M. le Maire réponde à nos interventions de façon immédiate, entravant ainsi notre liberté d’expression ; procédé que nous ne retrouvons dans aucune autre publication politique.

 

     5) Maisons fleuries.

 

Début octobre, M. le Maire nous propose sa remise des prix des maisons fleuries.

Aurons nous droit, comme l’an passé, à une cérémonie genre Ecole des fans : tout le monde a gagné ?

A quoi sert-il de se donner du mal à créer de beaux massifs si notre voisin qui n’a planté que quelques fleurs obtient le même prix ?

Prenons exemple sur d’autres villes qui publient un palmarès avec diverses catégories( balcons, jardins , commerces etc. ) et un classement pour chacune.

De plus, ce genre de formule créant l’émulation ne serait que bénéfique au fleurissement de notre ville si cher à notre Maire.

 

 ———————————————–

 Bulletin n° 18 – Mai 2013

1) La Poste :

Nous souhaitons réitérer notre soutien aux employés de la Poste et regrettons amèrement ces coupes franches dans le service public.

(Désormais,  la poste sera fermée le jeudi matin à Etrépagny et à 17h, en semaine.)

Nous déplorons également le manque d’engagement de M Le Maire à défendre ce service public.

 Il ne faudrait pas que ce constat amène M Beaufils à fermer ce lieu comme il l’avait fait jadis avec le gymnase Jeannie Longo et prive nos footballeurs de terrain ! Bulletin n°16–Janvier 2013

2)  2) Qu’en est-il de la classe informatique mobile à l’école ?

Après avoir annoncé que la mairie  « va doter l’école G.Delamare d’une classe informatique mobile ….qui rend les enseignements plus stimulants et permet de nombreuses possibilités de travail en commun » (bulletin municipal de juin 2012), Où en sont-ils  de cet engagement ?

Nulle part !

Un an après, les enseignants attendent encore cette technologie novatrice qui est déjà présente dans plusieurs écoles des villages alentour.

M Le Maire aurait du s’abstenir de faire cet effet d’annonce !

(cf le blog : http://etrepagnyautrement.unblog.fr. Vous trouverez article du bulletin municipal du 12 juin 2012.)

3)   3) Le cimetière :

Du nouveau, comme tout un chacun a pu le constater, au cimetière.

L’aménagement de celui-ci est quasi terminé.

Si nous adhérons complètement à la création d’un jardin du souvenir (maintes fois demandée et évoquée dans nos tracts précédents ainsi que pendant notre campagne électorale de 2008 et très attendue par plusieurs de nos concitoyens), nous nous interrogeons de nouveau sur la propension du fleurissement qui ne fait que rajouter à celui déjà existant dans la ville.

Les employés municipaux des espaces verts ont déjà fort à faire.

Quelle ironie de constater le nombre important de bancs(10) dans l’enceinte du cimetière alors qu’il n’en existe que 3 dans le jardin public!

Fallait-il privilégier l’esthétisme des fontaines au détriment d’un système plus pratique et plus économique ?

Plusieurs personnes nous ont signalé que la fontaine coulait sans cesse.

Est-ce bien raisonnable quant on connaît le prix de l’eau à Etrépagny ?

Par ailleurs, d’autres personnes nous ont fait par de leur indignation sur le manque d’intimité de ce lieu (absence de murs, buissons,…pour cacher le cimetière qui se voit de la rue.)

4)    Le stade de football :

Pour avoir emprunté la rue de la Libération le weekend, nous nous inquiétons du manque de sécurité aux abords du stade.

Faute de parking, les voitures stationnent sur les trottoirs, gênant la circulation des piétons et des véhiculent chargés, se rendant à la déchetterie.

Heureusement, la présence de coussins berlinois permet de ralentir et de sécuriser cet axe (même si certains contestent leur utilité).

Nous profitons de cette occasion pour rappeler l’insalubrité des vestiaires.

 ———————————————–

 Bulletin n° 17 – Janvier 2013

Soutenons nos facteurs

L’association Etrépagny Autrement dont font partie les 4 conseillers de l’opposition (Mmes Boissel-Turin, Mentec, Meyer et M. Bausmayer ) se soucie de l’avenir du service public dans notre commune. Après la disparition de la perception il ya quelques années, nous nous inquiétons de voir nos facteurs être dans l’obligation de quitter Etrépagny. Nous craignons que cette délocalisation du centre de tri sur Gisors entraine à plus ou moins long terme la disparition de notre bureau de poste. Il est de notre devoir de nous battre pour le maintien des services de proximité et de ne pas accepter cela comme une fatalité.

 

Joyeux Noel

Un avant-goût de Noël, par la présence du marché de Noël à Etrépagny. Le sourire et l’accueil des commerçants ont su réchauffer la température négative de cette journée.

Nous espérons que cette tradition se perpétue, que le marché prenne de l’ampleur et que des animations soient prévues pour les enfants. Noël oblige !

La Municipalité pourrait peut-être s’investir de cette

mission ?

Cependant, nous déplorons cette année encore le manque de décorations dans la rue principale.

Un clin d’œil à nos anciens du club de l’Automne qui ont exposé de très belles réalisations lors de leur journée portes ouvertes en septembre dernier.

 

Maison des associations

Dans des temps pas si lointains, plusieurs associations (ex : Les Globe-Trotters, la pétanque etc.) réclamaient des locaux pour pratiquer leurs activités.

A cette époque, M. Beaufils avait ignoré leur requête amenant leur disparition.

Mais aujourd’hui, M. le Maire se gargarise de la création de sa maison des associations, qui pour le moment n’en abrite qu’une seule. Et si ses adjointes en sont les dirigeantes, cela n’est bien sur qu’une simple coïncidence.

De mauvaises pensées nous viennent. Etre proche de la majorité municipale pourrait-il procurer certains avantages ou pas ?

 

Nouvelle rubrique : Les habitants ont la parole !

Interpellés par plusieurs Sterpinaciens sur les problèmes de

sécurité, liés à la circulation qu’ils rencontrent dans leur quartier,

nous avons souhaité leur donner la parole.

Voici des extraits de la lettre qu’une habitante de la rue A.Briand, nous a adressée.

« Bonjour,

J’ai déjà pris contact avec M. Le Maire à plusieurs reprises, au sujet du problème de circulation dans notre rue (Aristide Briand), mais cela est resté vain…

La population vieillissante de cette rue, a été remplacée par des familles, souvent contraintes de posséder deux véhicules.

N’aurait-on pas pu prévoir cette évolution ?…

Ce qui se passe, c’est que les gens qui montent, sachant qu’ils sont prioritaires, n’hésitent pas à monter, bien souvent à une vitesse mal étudiée, surtout au niveau du carrefour avec la rue « sous l’orme », empêchant les véhicules en face de descendre….

De ce fait, les personnes qui descendent, excédées d’attendre, surtout les matins et soirs plusieurs minutes, finissent par forcer le passage….

Un autre souci se pose à nous dans les années à venir, la rue est déjà complète, si je puis dire, au niveau des emplacements pour se garer. Où mettra-t-on les véhicules de nos enfants lorsqu’ils auront le permis ? Devra-t-on les mettre à la porte pour des soucis de places ? Ou pire, nous obligera-t-on à déménager pour cela ?…

A l’heure d’aujourd’hui, M Le Maire propose de faire des emplacements en alternance, mais les riverains qui y habitent, savent que ce n’est pas possible ! Cela ne réglera pas le problème des véhicules qui se croisent et les incivilités pour celui qui passera en premier….

Il y a une solution ! C’est de transformer en parking une partie du pré, se trouvant dans la rue Aristide Briand et appartenant à la mairie depuis 1998, je crois…. »

Une habitante de la rue A.Briand

 

A l’occasion de cette nouvelle année, nous vous adressons tous nos meilleurs vœux afin que 2013 soit dans la continuité du changement et que la précarité disparaisse.

 

 ———————————————–

 Bulletin n° 15 –Octobre 2012

I) Tout vient à point à qui sait attendre !

Depuis que tout le monde l’attendait, le voilà enfin concrétisé.

En effet, le chemin reliant le quartier du Marquis au Centre Ville a vu le jour cet été.

Les habitants de ce secteur le réclamaient depuis fort longtemps.  Il y a une dizaine d’années, une pétition avait été faite pour montrer à la municipalité, la nécessité d’un chemin.

A cette époque, Monsieur Beaufils avait préféré faire la sourde oreille.

Puis, quand cette idée a été reprise par  notre liste : « S’unir pour agir autrement », lors des municipales de 2008, Monsieur Le Maire, est même allé jusqu’à la trouver absurde et inutile.

Force est de constater que la raison l’a emporté.

Alors, OUI, maintenant, nous pouvons nous auto- complimenter d’avoir fait preuve de persévérance dans nos idées.

Il n’est pas facile de faire entendre notre voix lorsque nous sommes minoritaires mais vous pouvez compter sur nous.

Nous espérons que cela ne prenne pas 10 ans à chaque fois.

Cela ne tient qu’à vous de voir vos projets se réaliser plus rapidement.

 

II) Travaux route de Gisors :

Des Travaux surprenants :

Plus de 3 mois de travaux, une gêne considérable pour les riverains et les conducteurs pour un bien piètre résultat.

La circulation dans ce secteur est devenue un vrai casse- tête :

Priorités ambiguës, manœuvres obligatoires et délicates, un terre-plein rendant la route trop étroite et contraignant les bus scolaires à rouler dessus pour se rendre vers la Broche.

L’abri de bus face au cimetière a maintenant disparu, la hauteur des trottoirs du cimetière pouvant gêner les personnes âgées, handicapées…

Liste non exhaustive, bien sûr…

Comment M Beaufils a-t-il pu cautionner de telles aberrations ?

Note d’humour

Vu le nombre de panneaux suite aux travaux effectués sur St Maur, nous proposons de rebaptiser « Etrépagny » : « Etrépanneaux »,

Qu’en pensez-vous ?

 

III) Un nouvel intérêt pour M Beaufils ?

Le bois de Provemont est à l’honneur.

En effet, lors de son précédent mandat, Monsieur Beaufils,

a acheté cette parcelle de terrain située près de la déchetterie, route de Provemont.

Jusqu’alors, rien n’a été fait pour valoriser ce patrimoine.

Enfin, après plusieurs années, une réunion a été programmée le 24/09/12 autour du thème de l’utilisation et de l’animation du bois.

A cet effet, tout le conseil municipal a été convié. L’heure prévue ne pouvant convenir à ceux qui travaillent, espérons que ceux qui y étaient, ont eu de riches idées pour un nouveau lieu de promenade.

 

 ———————————————–

Bulletin n° 14 – juin 2012

I° Aide financière pour les étudiants :

Lors du conseil municipal du 5 janvier 2012, une question à l’ordre du jour concernait une aide financière pour les étudiants. Idée qui nous a paru intéressante.

M. Le Maire et la majorité ne sachant comment déterminer la somme à attribuer, a lancé  une information via la presse pour connaître les besoins des étudiants.

Jusque là, nous étions en accord avec cette démarche mais nous ne le sommes plus du tout dans sa finalité.

Pour nous, il s’agissait de définir des critères d’attribution d’une aide en fonction des informations communiquées par les étudiants et que chacun  puisse en bénéficier après étude de leur dossier.

Or malheureusement, seuls deux étudiants pourront bénéficier de cette aide.

Il nous paraissait plus juste que chaque jeune Sterpinacien de 18 ans et plus, étudiant, soit informé par voie postale et non uniquement de presse (tout le monde ne lit pas la presse) de l’attribution potentielle de cette aide.

Cela nous fait penser à du saupoudrage et pas à une vraie aide de fond.

II° Fêtons toutes les générations : Jeunesse oubliée

De nombreux divertissements sont proposés toute l’année à nos aînés.

C’est une bonne chose, soit !

Mais qu’en est-il de notre jeunesse qui semble vraiment oublié par la municipalité ?

Qu’est-il proposé aux enfants et aux adolescents de la commune tout au long de l’année ?

Dans le bulletin municipal « Vivre à Etrépagny », M. Beaufils « invite les parents à encourager leurs enfants dans la pratique d’un sport ou l’apprentissage de la musique. », page 2.

Certes de nombreuses associations existent à Etrépagny mais certaines activités restent onéreuses pour beaucoup de familles.

Peut-être serait-il intéressant de s’occuper  de cette question, de rencontrer les jeunes et de voir avec eux quelles seraient leurs attentes ?

Eux aussi sont capables de prendre des responsabilités.

III° Démolition par ci, rachat par là :

M. Le Maire nous met régulièrement à l’ordre du jour des différents conseils municipaux, une démolition de maison ou un rachat de parcelle pour l’amélioration des conditions de circulation et de la sécurité routière en général.

Ne serait-il pas plus judicieux de réfléchir à un plan de restauration des voies de circulation sur le plus long terme, plutôt qu’à un saupoudrage ponctuel comme cela en donne l’impression ?

IV° Les Coccinelles :

La question du financement de la garderie périscolaire « Les Coccinelles » s’est à nouveau posée au cours du dernier conseil municipal. En effet, les seules cotisations des familles ne suffisent pas à payer les quatre personnes employées par l’association. Il est donc nécessaire et vital que la municipalité intervienne. D’autant plus, que la mise en place des différents contrats qui couvrent ces emplois ainsi que l’établissement des
fiches de paie sont un véritable « casse-tête ». La situation de la garderie périscolaire reste une des priorités essentielles des conseillers de l’opposition.

C’est pourquoi nous réitérons notre souhait de voir ce service assuré par la municipalité, comme c’est le cas dans de nombreuses communes. Le bénévolat ne doit pas être un palliatif au manque d’engagement de la majorité municipale.

——

TEXTE DE L’OPPOSITION MAI 2012

Le 22 mars, le conseil municipal s’est réuni pour le vote du budget primitif 2012.

Le travail de l’opposition municipale commence à porter ses fruits ; ainsi, des sommes ont été budgétisées pour le jardin du souvenir, le jardin public (la liaison de la rue Aristide Briand à la résidence M.T Lefebvre),  sujets que nous avons  défendus avec conviction et détermination.

Mais nous n’oublions pas les autres thèmes qui nous sont chers :

Prendre en considération notre réflexion sur le devenir de la friche « Champion ».

Repenser le plan de circulation et les aménagements routiers dans leur globalité.

Créer une maison dédiée aux associations dans leur ensemble.

Mettre en place une commission d’attribution de logements municipaux composée de conseillers de la majorité, de l’opposition et d’intervenants sociaux.

Rouvrir le chemin de la Belle Lande tant attendu par les marcheurs.

Ceci n’est qu’un aperçu des idées que nous défendons pour vous.

Nous aurions aimé les développer mais dans le bulletin municipal, notre espace d’expression est limité.

En ces temps de crise, de difficultés pour presque tous nos concitoyens, il est de notre devoir, de mettre encore plus de conviction dans la manière de faire comprendre et d’imposer nos idées.

Nous restons à votre disposition et à votre écoute.

Les conseillers del’opposition, issus de la liste « s’unir pour agir autrement »

NOS INTERVENTIONS ! DSCF21231-300x225

 —

——-

——-

Bulletin n° 13 – Janvier 2012

1)                    Les services techniques :

Une porte ouverte des nouveaux locaux des services techniques a eu lieu le 26 novembre 2011.

Sur le carton d’invitation, à la dernière page, on pouvait y lire « acquisition d’un bâtiment et aménagement des services techniques de la
ville ».

Montant total de l’opération 1.251.764,00 euros.

Une légère erreur de chiffre puisque le prix d’achat du bâtiment a été oublié.

Nous allons réparer  cet oubli 1.251.764,00 + 383.538,13= 1.635.302,13 euros.

Pourquoi avoir acheté ce bâtiment ?

Il aurait été plus logique d’acheter un terrain sur la zone communautaire à 6 euros le m2 et de construire du neuf avec possibilité d’agrandissement.

Encore une fois, la preuve est faite du manque de cohérence de la gestion municipale.

2)                    Le blog :

Cette information vous est proposée sur notre blog :   http//etrepagnyautrement.unblog.fr

Nous vous proposons également une rubrique « Etrépagny Flash » pour déposer des photos de la ville qui mettent en avant des problèmes et des dysfonctionnements dans notre commune. N’hésitez pas à participer en nous en envoyant sur notre e-mail : etrepagnyautrement@yahoo.fr.

Certains Sterpinaciens s’y sont rendus et ont apprécié cette nouvelle rubrique, au vu de leurs commentaires.

Nous les remercions vivement pour leur réaction.

3)                    Comment une idée dite ‘ridicule’ devient une bonne idée quand elle est reprise à son compte?

A plusieurs reprises, la liste  « S’unir pour agir autrement » avait évoquée la nécessité pour la ville d‘Etrépagny, d’acquérir la friche « Champion » (située face à l’école de musique et de danse, dans le centre-ville), afin d’y installer un espace culturel.

M. Beaufils avait alors trouvé cette idée de rachat complètement ridicule.

Or, 3 ans après, notre idée a fait partiellement son chemin puisque M. le Maire s’est porté acquéreur du bien mais sans projet connu à ce jour.

On attend la suite…

4)                    Triste Noël :

Bien que passé d’actualité, mais dans le but de préparer Noël 2012, nous avons regretté, comme bon nombre de Sterpinaciens, le manque de décorations de la ville, en particulier dans la rue principale.

Nous déplorons également l’absence d’un marché de Noël qui aurait égayé les rues de la ville et animé les festivités, surtout dans cette conjoncture difficile.

Nous pensons qu’il faudrait prévoir des activités sur cette période de fêtes.

5)                    Bourse aux permis de conduire :

M. le Maire a décidé d’attribuer une bourse aux permis de conduire uniquement aux personnes habitant notre ville depuis plus de cinq
ans. M. Bausmayer s’est opposé à cette mesure, la trouvant fortement injuste.

Les nouveaux résidents ne payent-ils pas aussi leurs impôts locaux ????

A l’occasion de cette nouvelle année, l’ensemble des membres de l’association Etrépagny Autrement vous adresse tous ses meilleurs vœux afin que 2012 soit l’année du changement pour un avenir plus optimiste.

Pour le télécharger : pdf tractoctobre2011.pdf

Bulletin n° 12 – Octobre 2011

1)               Feu d’artifice :

Depuis longtemps, cela nous interpelle et nous avons envie de partager notre interrogation avec vous. Pourquoi faire payer le feu d’artifice à Etrépagny, 2 euros par personne ? Même si celui-ci n’est pas directement organisé par la Municipalité, celle-ci alloue une somme au Comité des fêtes pour organiser cette manifestation. Nulle part ailleurs, nous n’avons constaté de feu d’artifice payant. Qu’est ce qui justifie cette non gratuité ? Les Sterpinaciens ne payent-ils pas deux fois, une fois en payant leurs impôts locaux, une autre fois, à l’entrée du Parc ?

2)      Logement d’urgence :

Nous avons été les témoins ces derniers mois, de deux situations critiques, l’une individuelle, l’autre familiale, qui auraient nécessité que notre ville dispose d’un logement d’urgence pour un accueil temporaire. Certaines situations de notre vie quotidienne (incendie, difficultés conjugales, perte d’emploi…) peuvent tous nous amener à en avoir besoin un jour. Cette situation devant rester temporaire, un accompagnement social serait indispensable. N’est ce pas aussi le rôle de nos élus de trouver, du moins, d’accompagner à ces solutions ?

3)      Oubli ?

A la lecture du document qui nous a été remis à la Mairie et qui recense toutes les associations d’Etrépagny, nous avons été surpris de constater que plusieurs manquent à l’appel ; notamment les sections badminton , jujitsu …… mais aussi l’association DB Animation ( danses orientales) qui nous a enchantés lors de son spectacle en juin dernier. Nous pensons qu’il serait pratique de mettre à jour cette liste dans l’intérêt des usagers et ce, à chaque rentrée. Pour toutes informations , vous pouvez contacter :

M. Cizeau au 06 85 57 70 44 ou Leïla au 06 13 39 47 55 (DB Animation)

M. Leblanc au 02 32 55 70 03 ( jujitsu )

M. Noël au 06 84 41 30 08 ( badminton )

4)      Contrariété pour les lycéens et leurs parents :

Pour tous ceux qui ont des enfants empruntant le car scolaire reliant Etrépagny à Gisors, l’obligation est d’aller à la Mairie s’inscrire et payer une carte de transport scolaire. Ce qui est contrariant, c’est quand allant récupérer cette carte, les usagers ne peuvent savoir les horaires et sont obligés de s’adresser à la Communautés de communes car la municipalité est incapable de communiquer l’information. Ne pourrait-il pas y avoir un peu plus de lien entre ces deux services pour le confort de nos concitoyens ? Heureuse nouvelle : les bus de 9h et de 16h qui avaient été supprimés à la rentrée 2009 sans aucune information aux familles, ont été remis en circulation. C’est une très bonne nouvelle ! A l’époque, une pétition organisée par Béatrice Meyer avait été présentée à Mme Forzy qui avait justifié cette suppression par le nombre trop peu élevé d’élèves le prenant à ces heures. Laurent Bausmayer, délégué à la Communauté de communes, avait défendu le point de vue des usagers mais n’avait pas été entendu. Nous restons vigilants au maintien de ces deux cars.

5)      Vexin bus :

Nous restons également attentifs au maintien de la ligne Vexin Bus qui permet à des étudiants, salariés…, de se rendre jusqu’à Pontoise. Ce bus est INDISPENSABLE pour permettre à des gens non motorisés d’assurer le trajet domicile-travail ou études. Restons mobilisés sur ce dossier.

6)      Manque d’information :

En cette période de rentrée, bon nombre d’habitants nous ont sollicités pour avoir des informations de toute nature (cantine, garderie, activités sportives, loisirs…) révélant encore une fois, le manque flagrant d’informations dans notre ville. Constatant ce manque, nous avons donc décidé de mettre notre blog à votre disposition en incorporant progressivement des renseignements utiles. Ne manquez pas de nous interroger en cas de besoin et/ou de compléter en nous proposant des informations.

N’oubliez pas les primaires socialistes, les 9 et 16 octobre. Pour connaître votre bureau de vote, tapez sur internet : « Primaires citoyennes ». Il suffit de posséder une carte électorale pour participer aux élections des primaires socialiste.

 

———————————————-

 

Pour le télécharger : pdf tractjanvier2011.pdf

 

 

Bulletin n° 11 – TRACT JANVIER 2011

Notre candidat : LAURENT BAUSMAYER

A l’unanimité des présents lors de la dernière réunion des membres de l’association mi-janvier 2011 et en présence des conseillers de l’opposition : Chantal Mentec, Josette Turrin-Boissel et Béatrice Meyer, nous avons voté pour apporter notre soutien au candidat à l’élection cantonale de mars prochain : LAURENT BAUSMAYER. 

Nous pensons qu’il sera le meilleur candidat pour défendre nos valeurs qui sont les vôtres ! 

Abris de bus : suite…..Ce sujet est récurrent dans nos différents tracts car il nous tient à cœur pour le bien-être de tous et de nos jeunes en particulier. Pour ceux qui habitent la Lande Vinet et pour ceux qui la traversent, constat a pu être fait qu’une dalle a été posée lors des élections municipales, il y a ……2 ans et demi ! Et nous venons de constater que le reste a été posé… il y a peu. Nous ne pouvons que nous en féliciter. Elections obligent ? 

Faites du sport, de la musique….Lors de la cérémonie des vœux, Monsieur le Maire a largement incité les jeunes à faire du sport et à pratiquer d’un instrument de musique. Nous ne pouvons que l’approuver mais celui-ci n’a-t-il pas déjà oublié que nous n’avons pas d’adjoint aux sports depuis les dernières élections municipales, que de nombreuses associations sportives (USE pétanques, globes-trotteurs….) ont disparu faute de moyens (locaux,…) proposés par la municipalité ? Nous pensons, comme l’a déjà évoqué à plusieurs reprises Laurent Bausmayer, que les tarifs de ces activités devraient être appliqués en fonction du coefficient familial. Nous invitons Monsieur le Maire et le conseil municipal à réfléchir à cette proposition. Lors de cette même cérémonie, nombreuses ont été les personnes surprises d’entendre Monsieur le Maire évoqué la maison de la santé dans l’ancien couvent, projet qui nous semblait être celui de la Communauté de communes. Monsieur le Maire avait, quant à lui, plutôt envisagé de laisser s’installer une école privée. 

Questionnement :Lors de l’inauguration de la Résidence Ste Geneviève, Monsieur le Maire a adressé à tous les sterpinaciens, de magnifiques invitations que vous avez dû découvrir dans vos boîtes aux lettres. Est-il bien nécessaire de dépenser autant d’argent ? L’article dans les journaux locaux n’aurait-il pas amplement suffi ? 

Végétation mal pensée ?Suite aux travaux dans la rue Albert Camus, de nombreuses plantations ont été réalisées.  Trop prêts des caniveaux, elles empêchent les personnes stationnées dans cette rue de descendre de leur véhicule sans risque. De même, pourquoi avoir planté certains arbres si prêts des réverbères ? Ne vont-ils pas pousser et les envahir ? N’aurait-il pas été souhaitable de matérialiser une piste cyclable à la place de cette nouvelle végétation (la largueur du trottoir le permettant) et comme cela se fait dans de nombreuses villes ? Car il ne faut pas oublier qu’un certain nombre de jeunes se rend au collège à vélo. L’ensemble des membres de l’Association vous adresse tous ses meilleurs vœux de Bonne santé et de réalisation de vos projets pour 2011. 

 ———————————————– 

 

Voici notre quart de page pour le bulletin municipal de novembre 2010 :

 » Amis Sterpinaciens, l’opposition municipale reste à votre écoute et essaye non sans mal de défendre vos intérêts, pour exemples : Notre combat pour faire comprendre à la majorité municipale que le prix  de l’aménagement des services techniques, toujours en augmentation,  aurait pu être revu à la baisse, sans pour cela remettre en cause les conditions de travail de nos employés communaux. L’attribution des neuf appartements de l’ancienne gendarmerie en priorité à des retraités aux revenus modestes. Créer une commission d’attribution des logements municipaux composée de membres de la majorité, de l’opposition et d’intervenants sociaux. Prendre en considération la réflexion de l’opposition sur le devenir de la friche commerciale « champion » : créer sur cet espace au cœur du centre ville, un pôle culturel et associatif. Ouvrir enfin au cimetière un jardin du souvenir tant demandé par nos concitoyens ; notre ville étant une des seules à ne pas avoir ce lieu de recueillement. Dans le futur, penser aux aménagements de sécurité, avant de créer de nouveaux lotissements, repenser le plan de circulation et les aménagements routiers dans leur globalité. Ces quelques thèmes  que nous aurions aimé développer davantage,  montrent notre détermination à faire avancer vos idées pour notre ville. Vous pouvez compter sur une opposition forte, force de propositions et progressiste. Les conseillers d’opposition, issus de la liste «  s’unir pour agir autrement ». «      

 

 ———————————————– 

Pour le télécharger : pdf tractoctobre2010.pdf 

Bulletin n° 10 – TRACT OCTOBRE 2010 

JARDIN PUBLIC (suite…) : Nous avons eu la satisfaction de constater que notre jardin public était enfin ouvert. Certains sterpinaciens s’y sont aventurés et espèrent, comme nous, que des aménagements tels que bancs, jeux pour enfants… seront progressivement installés.  Pour investir cet espace et en faire un lieu de convivialité, il faut que celui-ci permette à chacun d’y flâner. 

AMEMAGEMENT DES SERVICES TECHNIQUES : Le conseil municipal du 09 septembre, n’a eu pour seul thème que le dossier concernant les travaux pour le projet d’aménagement des services techniques. Les six conseillers de l’opposition se sont abstenus. Pourquoi cette abstention ? Non, qu’ils soient contre le projet, car ils sont bien conscients que des travaux sont nécessaires pour améliorer les conditions de travail de nos employés communaux. C’est le montant de la facture qui leur semble exorbitant : 800 000 euros, il y a quelques temps, 942 347,12 à ce jour sans oublier l’achat du bâtiment de 350 000 euros. Malgré la subvention de l’état de 30%, il restera encore 70% à la charge des sterpinaciens. 

NOS PETITS :La rentrée en maternelle est faite et quelques gouttes de pluie ont amené des parents et grands-parents de se poser la question d’un percola qui permettrait de les abriter eux et leurs enfants lorsqu’ils attendent l’ouverture des portes de l’école dans l’allée devant la grille. Nous rappelons aussi notre souci face au manque d’abris de bus qui fleurissent pourtant dans les villages alentour.

ANCIENNE GENDARMERIE :Comme vous avez pu le constater, les travaux de l’ancienne gendarmerie sur la route de Doudeauville avancent. Nous espérons que ces logements soient toujours attribués à des retraités ayant des revenus modestes, comme cela était initialement prévu. Nous souhaitons que Monsieur Le Maire et ses adjoints restent mobilisés dans ce sens.

NOS ANCIENS : Ici, quand nous parlons de nos anciens, il ne s’agit pas que de l’âge, mais  aussi de ceux qui faisaient partie de l’association et qui pour des raisons diverses ont du quitter Etrépagny. Nous avons régulièrement de leur nouvelle et leur soutien reste infaillible. Parfois, c’est même mieux, ils nous rendent visite et nous avons donc eu le plaisir de revoir Jean Robidel au cours du mois de septembre. Il a participé à la rédaction de ce tract. Nous nous faisons un plaisir de retranscrire sa phrase : « N’oubliez pas, pour ceux qui votent pour nous, de vous inscrire sur les listes électorale avant le 31 décembre 2010…. Pour les autres, cela peut attendre. » 

Au-delà  de la boutade, il est très important de s’inscrire sur les listes électorales.Voter est un droit, c’est aussi un devoir

———————————————– 

 

 

Aide à la Moldavie |
BPJEPS LTP ASSISTANTE SECRE... |
Fes la Mourra, noun la guerra |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Association des Jeunes pour...
| Enfants et Santé Pyrénées L...
| Lectorat français de l'...